LA SESS

LES ÉTUDES SOCIALES

TRAVAUX ET ACTUALITÉS

RESSOURCES

Les sciences sociales et la corporation (1850-1945)

 

 

Mélanie Plouviez

Page 3

Introduction

2013/1-2 (n° 157-158)

290 pages

I. La corporation dans la science sociale leplaysienne

Antoine Savoye

Page 11

Corporations sans corporatisme : la conception de Le Play

Laetitia Guerlain

Page 21

La corporation vue par la science sociale leplaysienne :
du rejet au modèle de société (1880-1939)

II. La corporation dans l’école durkheimienne

Mélanie Plouviez

Page 57

Le projet durkheimien de réforme corporative : droit professionnel
et protection des travailleurs

Philippe Steiner

Page 105

Mauss, les groupements professionnels et « l’atmosphère de don »

Claude Didry

Page 123

Classe sociale contre groupement professionnel ? Le durkheimisme « scientifique » de Maurice Halbwachs

III. Les juristes et les économistes face à la corporation

David Deroussin

Page 147

L’idée corporative saisie par les juristes : de la corporation au pluralisme juridique ?

Alessio Gagliardi

Page 187

De la crise de l’État à l’État corporatif. Le corporatisme dans la réflexion des économistes
et des juristes italiens

IV. Les corporations entre politique et sciences sociales

Thomas Branthôme

Page 213

Introduction à l’historiographie des corporations :
une histoire polémique (1880-1945)

Alain Chatriot

Page 231

Un débat politique incertain : le corporatisme dans la France des années 1930

Jean-Pierre Le Crom

Page 245

La défense du corporatisme intégral sous Vichy.
Ses acteurs leurs inspirations, leurs réalisations

Note critique

Fabien Cardoni, Antoine Savoye

Page 263

Compte rendu de : Alain Cottereau et Mokhtar Mohatar Marzok, Une famille andalouse. Ethnocomptabilité d’une économie invisible, Saint-Denis, Bouchène, 2012,
354 p.

> Acheter
le numéro

> S’abonner
à la revue